Abonne-toi à la NEWSLETTER !

  • Dominique de Witte - iTunes
  • Dominique de Witte - Facebook
  • Dominique de Witte - Twitter
  • Dominique de Witte - Instagram
  • Dominique de Witte - YouTube
  • Dominique de Witte - Deezer

© Mauve Records | Tous droits réservés.

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus

Biographie

 

Dominique de Witte est un auteur, compositeur, interprète français.

Il est aussi producteur musical, ingénieur du son diplômé et éditeur.

 

« Les débuts… »

 

Autodidacte, il démarre très jeune sa carrière musicale en France, au début des

années 2000, en faisant plusieurs concerts en solo dans la ville de Bordeaux.

Habile avec les nouvelles technologies, ses premiers enregistrements sont

effectués chez lui sur un simple ordinateur.

 

"Période Montréalaise..."

 

Quelques années plus tard, en 2007, il décide de partir au Canada

afin d’étudier en « enregistrement du son et sonorisation », puis le « Music

business » à l’institut TREBAS de Montréal. Sa détermination et son talent lui

permettront d’obtenir son diplôme avec mention et excellence. En parallèle,

Dominique commence à donner plusieurs concerts au Québec et obtient

rapidement la considération de la scène pop/rock montréalaise.

 

"INVISIBLE MAN..."

 

Fin 2009, il produit son 1er EP « Invisible Man », enregistré par l’ingénieur du son Nelson Vipond (Jean Leloup, Harmonium…) au studio TREBAS. Les 3 titres aux sonorités "pop, punk et rock" dégagent une simplicité et une force authentique, pouvant rappeler les premiers albums du groupe THE CURE, ou JOY DIVISION. Lancé en mars 2010, lors d’un concert télévisé au Zaricot Café (Sainte Hyacinthe, Qc), le EP sera accompagné d'un vidéo-clip et d'une édition limitée au format CD.

 

"CRASH MODE, 1er album..."

 

En octobre 2010, Dominique de Witte rencontre le réalisateur Nico Lelièvre (Popmécanic, Steve Marin...), et commence l’enregistrement de son premier album CRASH MODE. C'est avec une approche musicale différente de son EP, qu'il s'enferme au STUDIO 8, et entame un processus de création qui durera plus de 6 mois. Multi-instrumentiste, Dominique de Witte jouera et programmera la quasi-totalité des instruments. Il se rendra ensuite au studio THE VAULT à New-York, où l'ingénieur Nathan James en assura le mastering.

 

"Retour en France..."

 

De retour en France, le mois d'août 2011 marquera une date importante avec la création du label MAUVE RECORDS dont Dominique de Witte est le co-fondateur, avec sa manager Viky de Witte. C'est donc sous cette étiquette, que l'album CRASH MODE sortira le 3 mars 2012, avec deux show-cases de lancement dans le magasin CULTURA de Bègles (France). Une tournée dans les magasins CULTURA s'en suivra. L'album recevra un excellent accueil de la presse Française, et trouvera écho jusqu'en Belgique ou le single "Crash Mode" passera en rotation forte sur les radios :

 

« 10 compositions à la réalisation nec plus ultra !... »

TRIBU MOVE - 11/2012.

 

« Dominique est assurément pop-rock et moderne, les textes sont teintés d’une pointe de provocation

et on reste sous le charme d’une poésie inspirée par les plus grands… »

FRANCE NET INFOS – 09/2012.

 

« Un talent prometteur… »

LE COURRIER FRANÇAIS – 06/2012

 

« BIG IN BELGIUM… plusieurs radios belges ont placé Dominique de Witte en tête de leurs rotations… »

BORDEAUX 7 – 03/2012

 

« Déclaré comme étant le nouveau David Bowie par l’originalité de sa voix et de ses mélodies…

CRASH MODE est non seulement un album pop-rock novateur… »

INFOS JEUNES France – 02/2012

 

« Un jeune chanteur prometteur… »

SUD-OUEST – 01/2012

 

« Meilleure bande originale de film… »

 

A la fin de l’année 2014, Dominique de Witte remporte sa première récompense pour sa participation à la bande originale du film brésilien "URBAN SURVIVOR" (Sobrevivente Urbano, un film du réalisateur José Claudio Silva) en tant que producteur, auteur, compositeur et interprète de la chanson "NEVER CLOSE YOUR EYES" au festival du film indépendant de Boston, USA.

 

« SUPERNOVA, 2e album… »

 

C’est en mars 2014 que la production de son 2e album commence à Montréal. Dominique de Witte a su s’entourer de grands noms de l’industrie musicale avec David Rancourt et Antoine Rochette (Miley Cyrus, Twenty Twenty…) pour la réalisation et l’ingénieur du son aux multiples « Grammy Awards » Mark Needham pour le mixage (The Killers, Imagine Dragon, Neon Trees...). Sortie le 18 septembre 2015, « SUPERNOVA » est un album complexe, teintées par les années 80, aux sonorités « pop / électro / rock » avec des textes inspirés par les origines de la vie et la conquête spatiale.

 

La pochette de l’album est réalisée par l’artiste peintre canadien ZÏLON, qui au fil du temps est devenu une véritable légende urbaine à Montréal. Quant aux photos, elles sont signées par le talentueux Félix Barjou.

« UN TERRIEN VENU DES ETOILES, 1er DVD documentaire… »


Le 23 mai 2016 est sorti le premier DVD documentaire « UN TERRIEN VENU DES ETOILES » (réalisé par Viky de Witte) retraçant une partie de la production de l’album « SUPERNOVA » de Dominique de Witte entre le Canada et la France !

« Producteur musical & éditeur indépendant...»

Dominique de Witte est propriétaire, depuis 2015, du Studio Nobilis à Gradignan (33170 / Nouvelle-Aquitaine / France), producteur indépendant avec sa partenaire Viky de Witte via leur label Mauve Records et éditeur musical sous l'étiquette "Editions de Witte". Il travaille avec divers artistes indépendants tels que la production du nouvel album du groupe bordelais "PREMIER DEGRÉ" et sur la production du premier EP de Viky de Witte. D'autres projets alternatifs sont en cours.

« ANIMAL, 3e album… »

Sorti le vendredi 4 octobre 2019, "ANIMAL" est le troisième album studio de Dominique de Witte. Dix ans après son premier EP "INVISIBLE MAN", ce nouvel opus marque une carrière professionnelle déjà bien remplie avec dix nouveaux titres entièrement produit par l'artiste dans son studio d’enregistrement à Gradignan, en France. Une musique en clair-obscur, oscillant entre des titres aux sonorités incisives de guitares électriques lourdes, et d'autres, où les structures, les paroles et les textures se dirigent vers une pop expérimentale aux accents de synthétiseurs des années 80.

 

C’est avec une approche créative différente de ses deux premiers albums « CRASH MODE » et « SUPERNOVA » que Dominique de Witte s’est penché sur ses nouvelles compositions, en allant chercher au plus profond de lui-même un côté sauvage, enfoui et oublié.

 

«…Pendant l’enregistrement de cet album, j’ai ressenti le besoin de m’isoler et de revenir aux sources car j’ai l’impression de vivre dans un monde devenu fou...».

 

Avec « ANIMAL », Dominique de Witte nous projette dans son nouvel univers, et y explore une vision à la fois terre à terre et fantasmagorique du monde qui l’entoure. Des sonorités originales où les guitares électriques et acoustiques se mêlent aux synthétiseurs pour sublimer ses textes. Quant à sa voix unique, elle vous fera évoluer à travers un registre émotionnel complexe. Le tout, dans une direction musicale principalement Pop et Rock, où divers styles et époques se mélangent pour créer des ambiances uniques.

 

«… J’ai créé beaucoup de nouvelles sonorités moi-même et en tant qu’ingénieur du son j’ai exploré de nouvelles techniques d’enregistrement en m’inspirant de producteurs tels que Sylvia Massy, Mark Needham et Tom Dowd...».

 

Utilisant ses années d’expériences, l’artiste aux multiples talents est présent à tous les stades de la production de son album. Auteur, compositeur et interprète, Dominique de Witte a aussi joué et enregistré tous les instruments de ce nouvel opus. Dans un soucis créatif et perfectionniste, il a aussi mixé lui-même la totalité des titres pour être au plus prêt de sa vision artistique. Le mastering a été délégué à l’ingénieur du son Alexis Bardinet (Globe Audio Mastering) qui est bien connu du milieu musical bordelais pour avoir masterisé de nombreux albums d’artistes à travers la France et le monde.

 

«... Me démarquer des artistes « préfabriqués » et subventionnés par l’industrie musicale est une ligne de conduite que je tiens depuis le début de ma carrière. Rester indépendant est important pour moi et c’est l’assurance de ne pas finir « formaté » ...».

 

Cette sortie est accompagné d’un vidéoclip sombre et inquiétant, portant le même nom que l’album. Les premières images d’Animal nous montrent Dominique de Witte attaché, les yeux bandés, aux prises avec son geôlier qui l’emporte de force dans une cellule. S’en suivra des épisodes de tortures et de folies qui mènerons le personnage vers la libération, ou du moins, c’est ce qu’il croit.

 

Entre rêve et réalité, la chanson Animal fait le parallèle entre la maltraitance animale et la condition humaine dans un monde mondialisé où l’homme se fait remplacer et asservir progressivement par une technologie censé le délivrer. Ce vidéoclip brillamment réalisé par Viky de Witte tire ses images du sous-sol chargé d’histoire de la ville de Bourg-sur-Gironde, avec de nombreuses séquences tournées dans les gigantesques cuves à pétrole datant de la seconde guerre mondiale.

 

La partie scénarisée du clip fut jouée avec l’acteur Fabien Labayle dans les locaux d’Annexx, une entreprise bien connue de location de box de stockage basé à Gradignan. C’est un lieu atypique, rempli de pièces et de portes rouges cadenassées, rappelant vaguement les prisons américaines. Deux lieux différents et complémentaires qui ont tapés dans l’œil de l’artiste et de la réalisatrice. Le vidéoclip « ANIMAL » a d’ailleurs remporté le prix « Rising Star Award » au « Portugal International Film Festival » lors d’une avant-première à Porto en mai 2019, devant le producteur brésilien José Claudio Silva et un panel de professionnels de l’industrie du film.

 

Tantôt abrupt, lumineux et parfois sombre, le nouvel album « ANIMAL » de Dominique de Witte vous fera franchir les portes d’un monde parallèle où la réalité se mêle à la fiction, et fera ressortir l’instinct sauvage que vous aviez enfoui au plus profond de vous !

Photographe : Viky de Witte